Guide CompletTop

Dix faits surprenants sur les virus informatiques

Il y a quelques décennies à peine, le concept de : « virus informatiques » était considéré comme une évidence, plus comme une pensée mythique que comme une menace réelle. Cependant, au fil des ans, la situation s’est aggravée.

Actuellement, les virus informatiques sont des logiciels malveillants destinés à perturber le bon fonctionnement d’un ordinateur, smartphone ou tout autre appareil. Ainsi, Ils sont conçus pour perturber le travail de certaines personnes, voler des informations, et généralement pour terroriser l’utilisateur moyen, les grandes entreprises et voire même les entités gouvernementales.

Avant de creuser profondément dans la recherche pour trouver des faits amusants sur les virus informatiques voyons d’abord c’est quoi réellement un virus ?

C’est quoi un virus informatique ?

Basiquement, un virus informatique est un programme écrit dans le but de perturber le bon fonctionnement d’un appareil électronique (ordinateur, smartphone, tablette, etc.) et qui se propage rapidement à d’autres appareils.

En outre, un virus informatique est un très large éventail de logiciels, y compris les logiciels malveillants, les rootkits, les logiciels espions, les logiciels publicitaires, les vers, les logiciels de rançon, etc.

Ces programmes sont créés par des personnes allant des étudiants amateurs aux pirates les plus recherchés, ils sont responsables de milliards de dollars de dommages économiques chaque année, en raison du gaspillage des ressources du système, la corruption des données, l’augmentation des coûts de maintenance, etc.

Voir Aussi :   Comment regarder les chaînes TV gratuitement avec l'IPTV M3U Gratuit ?

Pour information, sachez que la création et la propagation de virus en ligne est un crime cybernétique du plus haut degré. C’est pourquoi, si par hasard vous tombé sur un ordinateur connecté à un réseau et que vous croyez qu’il a été utilisé pour une attaque, méfiez-vous, car les flics pourraient être à votre recherche.

Cette menace liée aux virus ne cessera peut-être pas aujourd’hui, alors soyez plus prudent.

Faits sur les virus informatiques

ce que vous ignorez sur le virus informatique

Il y a toujours plus à découvrir, dit-on, et plus vous en savez, plus vous serez en sécurité. Allez-vous être surpris par ces 10 faits sur les virus informatiques ?

Fait N°01 sur les virus informatiques

Le premier virus informatique s’appelait « Creeper ». Il a été détecté sur ARPANET, le prédécesseur de ce que nous appelons aujourd’hui, Internet, au début des années 1970. Il s’agissait d’un programme d’autoreproduction écrit à titre expérimental par Bob Thomas de BBN Technologies en 1971.

Fait N°02

MyDoom (également connu sous le nom de [email protected]) a été le ver informatique le plus répandu jamais créé. Il a été observé pour la première fois en 2004, et il s’est répandu si rapidement, et le record n’est toujours pas dépassé. En 2004, on estimait qu’il avait une incidence sur près de 25 % de tous les courriels envoyés. C’est elle qui a causé le plus de dommages économiques, estimés à 38,5 milliards de dollars américains, ce qui est trop énorme.

Fait N°03 sur la création des virus informatiques

Les auteurs de virus informatiques sont généralement des jeunes hommes dont l’âge varie souvent entre 14 à 25 ans. Ils sont la plupart de fois des enfants et des étudiants qui cherchent à expérimenter et à perfectionner leurs compétences en programmation.  La création d’un virus est souvent intentionnelle.

Voir Aussi :   20 sites pour télécharger de la musique MP3 gratuitement

Fait N°04

Environ 70 % des pirates professionnels et auteurs de virus informatiques sont associés à de grandes organisations ou travaillent sous contrat avec elles. Ils ont pour tâche principale de trouver les failles, les problèmes de sécurité et mais également hacker les réseaux de l’entreprise pour des tests. Ces failles de sécurité sont ensuite corrigées par d’autres programmeurs ce qui permet une meilleure sécurité des systèmes.

Faits N°05

Selon un rapport formé conjointement par Microsoft Security Intelligence, Panda Security et Consumer Reports, environ 40% des ménages américains sont affectés par certaines formes de virus ou de chevaux de Troie dans leurs ordinateurs.

Selon les statistiques, environ 24 millions de foyers américains ont été victimes de spams importants et plus de 16 millions de foyers américains ont eu de graves problèmes de virus au cours des deux dernières années. D’où l’estimation totale qui s’arrondit à environ 40 % des ménages américains.

Fait N°06

À l’échelle internationale, ce sont les États-Unis qui risquent le plus d’être attaqués par des vers et des virus informatiques, suivis de près par la Russie.

Ce qui est encore plus curieux est que l’écriture de virus informatiques n’est même pas considérée comme un acte illégal aux États-Unis.

Certains autres pays ont des lois sur la cybercriminalité beaucoup plus stricte que celles des États-Unis. Par exemple, la Finlande a rendu totalement illégal le fait d’écrire un virus informatique, mais également toute échange de virus que ce soit est prohibé en Allemagne.

Fait N°07

Microsoft Research a révélé qu’environ 1 programme téléchargé par les utilisateurs de Windows sur 14 comporte un composant malveillant. Même si tous les navigateurs Web modernes ont des méthodes pour éloigner l’utilisateur du contenu malveillant, près de 5% des utilisateurs choisissent d’ignorer l’avertissement et de télécharger le logiciel malveillant quand même.

Voir Aussi :   La différence entre un disque SSD vs HDD (Disque Dur mécanique)

Fait N°08

En raison de l’augmentation de la sécurité dans les ordinateurs, les navigateurs et au niveau matériel, les pirates ont découvert qu’il est plus facile de pirater les gens eux-mêmes, que leurs systèmes. C’est ce qu’on appelle l’ingénierie sociale.

Les utilisateurs reçoivent un lien sur leur courriel ou Facebook, apparemment d’un ami, qui les redirige vers une application à télécharger afin de la voir, ce qui est à son tour malveillant. Puisque le lien semble venir de leur ami, curieusement plusieurs utilisateurs choisissent d’ignorer les avertissements du navigateur.

Fait N°09 sur la propagation des virus informatiques

De nos jours, le principal mode de propagation des virus est Internet. Mais avant Internet, la plupart des virus se propageaient sur des supports amovibles, CD, DVD et même avant cela, sur des disquettes.

En raison de la banalité du partage de données et de programmes, c’est devenu plus facile aux pirates informatiques de propager les virus.

Fait N°10

Environ 6000 virus sont créés et propagés dans la nature chaque mois. Cela devrait vous donner une idée de la menace dans laquelle nous vivons. Mais là encore, les sociétés de sécurité et d’antivirus sont constamment à l’affût et mettent à jour leurs bases de données avec les mesures de sécurité les plus récentes afin que vous puissiez dormir tranquille.

Comprenez-vous alors pourquoi vous devez faire régulièrement les mises à jour de vos logiciels ?

Conclusion sur les faits surprenants des virus informatiques

A l’instant actuel, les recherches sur l’heuristique et l’intelligence artificielle sont très avancées et continuent d’évoluer. C’est qui est surprenant est qu’Il n’existe toujours pas un logiciel antivirus capable de détecter intelligemment de nouveaux virus tout seul.

Vous vous demandez alors comment un logiciel antivirus sait que tel programme ou tel logiciel contient un fichier malveillant ? Eh bien, un antivirus se sert de sa base de données virale pour faire une comparaison avec le fichier qu’il analyse.

Peut-être qu’un jour, il existera des logiciels antivirus très intelligents, ça c’est l’avenir. Le jour que cet outil existera cette menace liée aux virus informatiques sera tuée une fois pour toutes.

Eric Bacishoga

Eric Bacishoga est un créateur de contenu sur les nouvelles technologies de l'information et de la communication. Il rédige généralement des conseils pratiques, des tutoriels notamment sur les ordinateurs, réseaux sociaux, Android, iPhone, Internet, etc. mais également des conseils sur le blogging.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer