Mika Ganishuri Mikagan : La biographie d’un top model passionné

0
137
Mika Ganishuri Mikagan : La biographie d’un top model passionné

Dans des coins perdus de l’Afrique, il existe des personnes qui posent ou s’exposent pour valoriser des produits de l’industrie de la mode. Des jeunes comme Mika Ganishuri ou Mikagan cherche aussi leurs places dans ce métier qui semble être uniquement destinés à d’autres cieux.

Les mannequins humains sont employés principalement à des fins comme la promotion de l’habillement, des accessoires ou des produits de beauté. Ainsi, d’une manière simple un « Mannequin » est une personne qui exerce une activité relevant du mannequinat.

Vous avez déjà une idée sur le métier de mannequin, mais savez vous qui est Mika Ganishuri (Mikagan) ?

Voyons alors en détail ce qu’il fait dans la vie, ses origines et plus encore sur sa vie.

Origine de Mika Ganishuri

Mika Ganishuri, couramment appelé Mikagan est né le 12 novembre 1998 dans le territoire de MASISI. Plus précisément dans un village appelé KITARIMWA à l’Est de la République Démocratique du Congo dans la province du Nord-Kivu.

Le jeune Mika Ganishuri est issu d’une famille de 8 enfants, dont 5 garçons et 3 filles, il est le deuxième garçon de sa famille.

Il est fils d’un officier de la Force Armée de la République Démocratique du Congo (FARDC) du nom de GANISHURI ROGER BANSOBA et d’une mère agricultrice du nom de FURAHA JUSTINE RUGIGA.

En 2003, Mikagan et sa famille déménageant de son village natal vers un autre village. Le village en question est RUSHOGA qui est celle de sa maman toujours dans le territoire de MASISI.

Malheureusement en 2007, une guerre va pousser toute la famille à déménager encore une fois vers la ville de Goma.

Voir Aussi :   Ir Theos IRAGI : La Biographie D'Un Jeune Artiste Talentueux

Mika Ganishuri et toute sa famille traverseront une étape difficile de la vie qui est celle de l’intégration dans la ville car plus complexe que celle du village.

Etudes et formation

Ayant débuté ses études au village, il va devoir prendre une inscription dans la ville dans la même année de son arrivé à Goma en 2ème année primaire dans une école proche appelé E.P. UZIMA.

Malheureusement l’année-là s’avère être un échec parce que le jeune va reprendre l’année. Animé d’un esprit courageux, il fait face à son échec et fini par réussir c’est-à-dire passer de classe.

En 2011, Mika Ganishuri obtient un certificat de fin d’études primaire avec une mention de 59%.

C’est au courant de l’année 2012 qu’il débute avec les études du cycle d’orientation dans une école privée Complexe Scolaire La Réponse.

Avec l’esprit de persévérance, il va passer plusieurs classes rapidement et ainsi passer les cycles d’orientation vers les humanités à l’institut Maranatha. Et finir dans la section Technique Sociale en 2013.

C’est en 2014 qu’il aspirait déjà à l’art de mannequin jusqu’à l’obtention de mon diplôme d’Etat en 2017. Avec un seul rêve, faire le Droit à l’université.

Après ses études humanitaires à Goma, le jeune prodige choisi de poursuivre ses études universitaires à Bukavu. Il va alors prendre une inscription à L’université Catholique de Bukavu dans la faculté de Droit.

Handicapé par l’absence des membres de famille dans le milieu (Bukavu), il va être logé dans le Home des étudiants de l’université en question.

Mika Ganishuri un mannequin passionné par l’art

Photo Mika Ganishuri

Répondant à la question sur lui et le mannequinat, la réponse de Mikagan à ce propos :

« C’est en 2014, que naquit l’année qui semblais pour moi de rêve, mais qui par la suite s’est transformée en une réalité… C’est donc l’année dans laquelle je fis ma première montée sur le podium suite à une manifestation organisée par mon école secondaire de l’époque à l’honneur de l’investiture du nouveau doyen des élèves. J’ai compris que j’étais un passionné des arts.

Voir Aussi :   Benjamin Cinamula Birere: La Biographie d’Un Autre Techpreneur

J’ai réalisé des sorties sous des grandes acclamation du public, celui-ci exprimant la satisfaction d’un louable et honorifique prestation qui venait de leurs être présenter par moi, c’est ainsi que je vais vite comprendre que j’étais doté d’un si grand talent. Depuis ce temps le mannequinat est ma passion. Et c’est ainsi qu’est venu ma grande détermination dans l’entrepreneuriat d’une carrière de mannequinat ».

Au courant de l’année 2017, il s’est intéressé au cinéma, et avait suivi une formation du métier d’acteur (comédien). Cette formation sera sanctionnée par un brevet de participation.

En 2018, pour exhiber son talent, Mika Ganishuri va faire son premier défilé dans la fête d’intégration des nouveaux étudiants du campus. Il était lui-même nouveau.

Il fera encore une sortie en deuxième année de graduat (G2), tout juste au début de l’année académique au mois de novembre 2018, à l’occasion de l’intégration des nouveaux étudiants à l’université.

La participation à ce concours va lui décerner la 3eme place. Et c’est par là que Mikagan se fait connaitre comme mannequin au sein de l’université.

La vraie Carrière de Mikagan

Le 9 mars 2019, étant donné que l’intégration des nouveaux étudiants au campus se fait chaque année, Mika est choisi comme formateur des nouveaux défilant de la nouvelle intégration à l’horizon.

En 2019, une année remplie d’évènements grandiose. Année dans laquelle il va faire son premier shooting photo dans le cadre de marketing de vente de kits médicaux dans la faculté de médecine de l’Université Catholique de Bukavu.

C’est également au courant de la même année (2019) qu’il va prester dans un grand évènement renommé « FOIRE INTERNATIONALE DES ARTS ET CREATIVITE (FIAC) ». Ce fut un événement organisé par le département FIAC FASHION SHOW qui fait la promotion des stylistes et créateurs de mode afin de leur permettre de faire connaitre leurs œuvres ainsi que de leurs marques.

Voir Aussi :   Smach Olivier Ntanama : L'Essentiel De Sa Biographie

Et c’est là que Mika va comprendre que : « l’histoire s’écrit à travers les évènements ».

Biographie de Mikagan

Conclusion et perspectives d’avenir

Dans l’avenir Mika Ganishuri se veut être un mannequin talentueux et ambitieux ayant un bel avenir dans le monde des arts.

A sujet de son avenir, il va encore répondrai :

« Ke préfère laisser derrière moi des traces pouvant servir de références pour les années futures et dans le cadre de léguer un avenir plus confortable aux générations futures… je m’inspire de l’adage qui dit « une star ne meurt jamais ». Dans l’avenir je compte crée l’académie des mannequins, dans l’objectif de crée de grande star dans la mode, des grands mannequins internationaux sans oublie que c’est eux qui continueront à nous représenter lorsque nous ne serons plus là ».

Comme si, cela ne suffisait pas, il va renchérir en disant :

« Avant que le mannequinat soit un métier pour moi, il a été d’abord une passion pour moi, cela pour dire que mon plus grand rêve et souhait est de réunir les populations du monde par la mode. Pour les jours avenir, dans le but de faire parler de nous-même en nous rendant plus mémorial dans le monde des arts, nous préférons être défenseur des causes que parcours les mannequins et si possible arriver à proposer des lois qui protègent les intérêts des mannequins en Republique Democratique du Congo du fait que le mannequinat est un si grand art mais qui lui subit le silence du législateur congolais qui n’a rien prévu quant à ce ; car dit-on « la fortune sourit à ceux qui osent ».

Pour plus des photos suivez Mikagan sur Instagram par ce lien

Alors que pensez-vous, Est-ce un autre grand revêur comme Félix Maroy ou Ir Theos ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here